TÉLÉCHARGER SOCOM FIRETEAM BRAVO 3 SUR PSP GRATUITEMENT

Pour sa quatrième apparition sur Playstation portable et pour son 3ème volet concernant la Fireteam Bravo , le jeu de Slant Six a délibérément choisi de délaisser le côté tactique en faveur de l'action. Résultat : un épisode qui perd en finesse et qui pourrait bien dérouter plus d'un joueur adepte de la série. Très rapide à prendre en main, Socom Fireteam Bravo 3 le devient même un peu trop à cause des nombreuses facilités de gameplay qui finissent par mâcher le travail du joueur. Lock automatique qui permet de balayer les zones en 30 secondes montre en main, santé qui se régénère automatiquement et IA très pauvre de la part des ennemis, en font un jeu où l'on progresse rapidement, un jeu sans véritable challenge.

Nom:socom fireteam bravo 3 sur psp
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:35.11 MBytes



On se souvient qu'à l'époque, elle se désignait comme port-étendard du online sur PlayStation 2 avec un succès qui fut finalement plus que mitigé. Alors que le quatrième opus de la ligné officielle vient d'être annoncé sur PlayStation 3, tenons-nous enfin LE jeu de tir-tactique de la PSP?

Avant de se lancer dans le vif du sujet, un petit speech sur le scénario du mode campagne s'impose. On s'arrête là pour le scénario qui n'est finalement qu'un prétexte pour enchaîner les niveaux dans des environnements enneigés peu variés.

On ne s'attache pas un instant aux personnages ni à leurs motivations, les dialogues sont convenus et le charisme des soldats inexistant. Et ce n'est pas en posant la voix de Dominic Santiago de Gears of War que le niveau de l'ensemble remontera. Techniquement, le jeu reste néanmoins honnête sans réellement nous transporter, et la direction artistique reste définitivement peu inspirée. L'ergonomie de la PSP n'étant pas des plus pratiques sans un deuxième stick, la distribution des boutons s'en sort comme elle peut.

Le stick permet d'avancer, de reculer et de faire tourner son personnage. Pour strafer, il faut maintenir L et utiliser le stick. Le verrouillage automatique des ennemis se fait facilement avec la touche R pour une prise en main finale qui nous rappelle fortement ce que proposait les deux premiers épisodes de Metroid Prime sur GameCube.

On sent cependant l'effort des développeurs de proposer un gameplay simple et efficace. Malheureusement, l'ensemble reste assez perfectible, notamment dans les quelques passages qui demandent d'agir au quart de tour. Le personnage réagit lentement, la visée manuelle avec zoom se met difficilement en place et le système de couverture n'est pas franchement instinctif.

Au final, les passages à trépas résultent souvent de ces petites imperfections qui tendent à polluer le gameplay. Au niveau de la structure de jeu, le titre se vante de pouvoir réaliser des tactiques pour aborder le terrain ennemi. Seulement dans les faits, il n'en est rien. Il est bien possible d'acheter et de customiser ses armes avec des points gagnés en cours de mission, ou encore de donner des ordres à son escouade, mais on peut aussi terminer le titre sans s'attarder sur ces possibilités.

Le jeu étant assez bourrin, on a tendance à foncer dans le tas au lieu d'étudier le terrain. La monotonie reste tout de même maître des lieux. On repassera donc pour la leçon de level design. L'intelligence des ennemis n'est pas non plus des plus élaborées.

Ils restent souvent plantés comme des piquets en attendant les tirs, nous tournent le dos alors qu'on est à quelques mètres, ou pire encore, ils se cachent derrière des tonneaux explosifs Bref, le jeu est sans challenge, répétitif et l'ennui s'installe devant les vagues ennemis qui sont de plus en plus nombreuses. Il y a bien quelques véhicules à détruire et des passages en vue nocturne mais rien n'y fait, la mise en scène est ratée.

Les ennemis ne sont pas plus doués, mais en montant la difficulté et en paramétrant les missions à sa sauce, on peut faire de petites sessions sympathiques aux côtés d'alliés humains. Il n'y a pas plus de subtilité et le déroulement reste téléphoné, mais le fait d'être accompagné par d'autres joueurs devient plus fun et concluant.

Prévoyez quand même le casque si vous l'avez. Quant au dernier grand pan du jeu, il concerne le mode multijoueur en ligne jusqu'à 16 joueurs ; la marque de fabrique de la série. Le lock automatique restant actif dans ces sessions, multiplier les frags est loin d'être une gageure, même pour le débutant. Globalement, l'expérience reste plus accessible et intéressante en multijoueur, sans toutefois atteindre des sommets d'originalité.

Terminons en précisant que les serveurs restent assez fournis. Par conséquent, trouver une partie se fait aisément. Stéphane Sautonie le lundi 15 mars

TÉLÉCHARGER WINISIS UNESCO GRATUITEMENT

Test SOCOM : Fireteam Bravo 3

.

TÉLÉCHARGER RECUVA GRATUIT CLUBIC GRATUITEMENT

SOCOM Fireteam Bravo 3

.

Similaire